lecture

Histoire de France à pleines dents

Aujourd’hui, je partage avec vous mon coup de cœur pour « Histoire de France à pleines dents », un ouvrage de 390 pages qui réunit deux thèmes qui me passionnent : l’histoire et la gastronomie.

Les auteurs, Stéphane Hénaut, un fromager français et Jeni Mitchell, une historienne américaine, nous exposent un point de vue très enrichissant et très bien documenté.

Le livre est découpé en 52 chapitres de quelques pages qui correspondent probablement aux 52 semaines de l’année et il aborde l’histoire de France dans l’ordre chronologique.

On y trouve plein d’anecdotes et de petits récits captivants, empreints d’humour, et parfois de légèreté, ce qui rend la lecture agréable.

Bien sûr, on parle de cuisine : fromages, vins, crêpes, sel de Guérande, châtaignes et j’en passe, mais on se rapproche plus d’un livre d’histoire.

A chaque nouveau chapitre, je suis tellement plongée dans une époque de l’histoire de France, avec ses conflits, ses mœurs, ses croyances, que j’en oublie totalement la cuisine, le plat ou l’aliment clé du chapitre, jusqu’à ce que les auteurs fassent le lien entre les deux.

Les faits historiques sont précis et s’inscrivent dans une démarche de clarification ou de rétablissement de la vérité. Ainsi, on démonte des légendes comme celles qui entourent la naissance du croissant ou du cassoulet.

On y évoque des heures sombres de l’histoire, comme les populations décimées ou réduites en esclavage par la colonisation, mais aussi des sujets actuels et graves comme l’exploitation des enfants pour la production de cacao.

C’est une pépite de culture, de connaissance, on apprend plein d’informations intéressantes sur les spécificités des territoires, sur la production locale, etc.

J’ai également apprécié une analyse très pertinente de l’impact de nos plats préférés sur la politique, y compris dans l’actualité récente. Par exemple, on y rappelle l’instrumentalisation du pain au chocolat par Jean-François Copé en 2016 au sujet du ramadan ou comment le Rassemblement National détourne régulièrement la gastronomie pour promouvoir sa vision de l’identité nationale.

Sur ces questions, le postulat des auteurs est sans équivoque : la gastronomie du pays résulte d’un mélange de goûts et de coutumes provenant du monde entier.

Honnêtement, je n’avais jamais envisagé la gastronomie française d’une manière aussi complète et je n’aurais jamais imaginé que la cuisine pouvait raconter autant de choses sur un pays, son histoire, sa culture, et sa politique. Je me suis donc régalée de cette lecture que j’ai trouvée aussi plaisante qu’instructive.

  • Critiques presse

« Les auteurs nous conduisent sur les sentiers gourmands d’un pays dont l’identité s’est aussi construite par la gastronomie. » Historia

« Une manière originale de revisiter le roman national. » Le Figaro Magazine

  • Extraits

« Quand Curnonsky, le célèbre écrivain gastronome, visita Castelnaudary dans les années 1920, il s’entendit déclarer par Madame Adolphine, une vieille dame réputée faire le meilleur cassoulet du coin, que lui et ses amis ne seraient servis que le lendemain car la recette maison impliquait quinze heures de cuisson. Et elle se releva six fois dans la nuit juste pour remuer son cassoulet. D’après Curnonsky, le résultat d’un tel zèle ne fut pas un simple cassoulet, mais LE cassoulet. »

« La figure royale la plus importante dans l’histoire du roquefort est celle, haute en couleur, du roi Charles VI, dit Charles le Fou. Cette réputation de démence ne lui vint pas de son amour du roquefort – tout le monde, en France, semble trouver normal de manger du fromage moisi. »

  • Infos

Histoire de France à pleines dents, Flammarion, 23.90 € / E-book 15.99 €

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s